INTEGRATION
SCOLAIRE
& PARTENARIAT


plan du site

INDEX
ALPHABETIQUE
et sigles

Trois entrées
dans le site

• par le plan du site
• par l'index alphabétique

• et par ECOLE et HANDICAP


 

Une question ?
Une observation ?
nous écrire

nous téléphoner
05 46 34 38 41

 

 


L'INCLUSION INDIVIDUELLE
échanges
Adresse de cette page : http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page391.htm
 
 

Des éducateurs spécialisés libéraux à l'école

auprès des élèves handicapés

 
  Rappel : Intervenants extérieurs dans l'école
Des éducateurs spécialisés libéraux dans la classe ?
  Voir dans Ecole et Handicap l'article : Des éducateurs spécialisés libéraux accompagnent à l’école des élèves en situation de handicap
Des éducateurs spécialisés choisissent aujourd'hui le statut d'intervenants en libéral. Ils interviennent parfois dans les classes auprès d'un élève en situation de handicap.
Nathalie R.

25-01-21
Une éducatrice libérale à l'école, prise en charge par la PCPE
Après refus de la psychologue ABA par l'Inspecteur d'Académie, j'ai finalement obtenu par la MDPH une éducatrice spécialisée qui a pu intervenir trois fois à l'école C'est une éducatrice installée en libéral. C'est la PCPE qui a accepté de signer la convention pour cette éducatrice qui travaille souvent avec eux.
PCPE : Pôle de Compétences et de Prestations Externalisées
Océane Hève

16-04-21
J'accompagne notamment à l’école, trois fois une heure par semaine, un enfant en situation de handicap. Il a une AESH individuelle quelques heures par semaine, mais l'enseignant exprimait avoir besoin de davantage de soutien pour guider au mieux cet enfant dans ses apprentissages. Les parents m'ont contactée, l'enseignant et le directeur étaient favorables à mon intervention en classe. Le directeur a demandé l'accord à l'Inspecteur de l'Education Nationale, qui s'est assuré de mes qualifications et de mon statut juridique, puis a donné son accord par écrit.
Voir la suite, article "Des éducateurs spécialisés libéraux à l'école auprès des élèves en situation de handicap"
Une modalité d'intervention en développement

Humacitia : un réseau au service des travailleurs sociaux
Le travail social en activité libérale est actuellement en plein développement.
Educateur spécialisé Archives - Humacitia - Travail Social en Activité Libérale (20-05-2021)
EducLibéral
18 mai 2021
Point de vue d'un éducateur
Effectivement de plus en plus de familles ou de dispositifs nous sollicitent pour intervenir en milieu scolaire. Le travail avec les enseignants est également très intéressant.
Apporter nos connaissances, adapter l'environnement de la classe, travailler l'inclusion...
dans un contexte général d'interrogation sur l'accompagnement des élèves en situation de handicap
Le CNCPH considère que "Les différentes modalités d’accompagnement doivent être pensées avant tout par rapport aux besoins de l’enfant. Ainsi, il pourra être fait appel soit à un AESH, soit à un enseignant spécialisé (...), soit à d’autres professionnels (...)". (p 19)
Parmi ces autres professionnels, le CNDPH mentionne explicitement les Educateurs spécialisés.
et Recommandation n°38 : Ouvrir au plus vite le chantier sur l’accompagnement (...)Quelle articulation avec les services médico-sociaux et les professionnels libéraux ?)

CNCPH - Ecole inclusive : état des lieux, réflexions et recommandations du CNCPH - 13 avril 2018
CNCPH-Ecole_inclusive-2018.04.13.pdf (autisme-france.fr)
A propos du financement
Un jugement du tribunal de Lyon du 08-04-2019 reconnaît la validité de l'attribution à la famille d'un complément de l'AEEH pour financer l'intervention d'un éducateur spécialisé à domicile et à l'école.
  Une décision du tribunal de Lyon, accepte le financement par le complément AEEH ...
Sur le site Humacitia : quels types d'aide solliciter auprès de la MDPH
  Guide des aides financières, enfant en situation de handicap - Humacitia - Travail Social en Activité Libérale
Néanmoins, comme le note Jean Vinçot dans son blog Médiapart, "le financement des aides éducatives reste un problème important, non solutionné de nos jours"
Il appartient donc au CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie) de réfléchir au financement des aides éducatives
Les réticences actuelles tiennent au fait que les interventions des éducateurs spécialisés ne rentrent pas dans la catégorie des "soins" que les MDPH peuvent prendre en compte dans les compléments d'AEEH. Pourtant il est évident que dans les IME ou les SESSAD, l'essentiel des "soins" est assuré par des éducateurs. Et donc remboursés par la Sécurité Sociale. Or le travail des éducateurs spécialisés n'est-il pas le même, qu'ils agissent dans le cadre d'une institution ou en libéral ?
  Complément d'AEEH et éducateurs | Le Club de Mediapart
Débats autour des rapports Educateurs spécialisés / AESH
  Ces débats ont été suscités par l'article d'Ecole et Handicap : Des éducateurs spécialisés libéraux accompagnent à l’école des élèves en situation de handicap;
Nathalie Wagner-Gigos

19 mai 2021

Dure dure l’ouverture des portes de l’EN. En plus à la charge des parents…..
Des AESH et enseignants formés en nombre suffisant reste quand même la solution pour l’inclusion dans une école d’égalité.

Jocelyne BEAL



19-05-21

Cette perspective contribue à dénigrer les AESH en affirmant plus ou moins leur incompétence quant à l’accompagnement des enfants.
Je tiens à rappeler que plus de 60 % de ces professionnels ont bac +2 bac + 3 et parfois plus.
Pour ma part j’ai une licence de Sciences de l’Éducation et je suis EJE. C’est sur ses bases là que j’ai été employée par l’Éducation Nationale en 2007.
Puis j’ai passé mon diplôme d’Éducateur Spécialisé par VAE à partir de mon expérience d’AESH.
Cela fait bientôt 15 ans que j’exerce ce métier qui demande beaucoup de compétences et connaissances dans de nombreux domaines. Nous accompagnons des enfants âgés de 3 à 20 ans de la maternelle au BTS ayant tous types de handicaps et dans tous types d’établissements scolaires.
Alors oui je pense que nous avons le niveau d’un éducateur spécialisé. Nous participons aux ESS, nous avons des entrevus avec les professionnels qui suivent les enfants, nous échangeons très régulièrement avec l’équipe éducative (enseignants, AED, COP, psychologue, infirmière). Nous sommes en quelque sorte des éducateurs spécialisés en milieu scolaire. Cette spécificité requière une connaissance de l’institution scolaire, ses programmes, les objectifs pédagogiques poursuivis et la manière dont ils peuvent être atteints etc.. II faut sans cesse s’adapter à la fois à la pédagogie utilisée par l’enseignant au handicap de l’élève et aux objectifs poursuivis. Il faut être capable d’évaluer, de proposer , de modifier etc.… et ce auprès de plusieurs professeurs.
(…)
Ce que je regrette le plus c’est la méconnaissance de notre profession.

Réponse ISP



19 mai 2021

Réponse à Nathalie et à BEAL
Merci pour ces commentaires. On peut effectivement s’interroger sur la place respective des AESH et des Educateurs spécialisés, dans la mesure où leurs interventions peuvent être amenées à se recouper.
Je crois donc qu’il est essentiel de comparer les missions des uns et des autres, pour bien voir en quoi elles se distinguent et comment elles se complètent. Il y a peut-être là matière à un nouvel article.
En tout cas, les témoignages publiés dans l’article actuel évoquent plutôt, me semble-t-il, la complémentarité. Vous rappelez que les AESH échangent avec les professionnels, mais précisément, ces professionnels peuvent être des éducateurs spécialisés.
Par ailleurs, je crois que pour l’avenir Nathalie n’a pas trop de soucis à se faire, les éducateurs spécialisés ne sont pas à la veille de prendre la place des 100 000 AESH !
Et puis, sur le fond, il s’agit comme toujours de voir quelle est l’aide qui convient le mieux à chaque enfant.

   
Agnès E.

20-05-21

SESSAD ou libéral ?
Je ne suis pas certaine que la formation (des éducateurs) comprend des contenus sur les Dys ou l autisme (accompagnements les plus courants). Alors pourquoi pas s'ils sont en sessad mais sinon quelle dérive !
Réponse ISP
19-05-21
Il serait intéressant en effet de comparer, dans leur contenu et leurs modalités, les interventions en libéral ou un sessad.
 
Des difficultés du côté de l'école ?
   
Zaeoo Vovo

20-05-21

En l'absence de dossier MDPH accepté (c e qui est parfois fréquent) l'éducation nationale a quelques réticences.
Ici nous tentons depuis plusieurs semaines et pour le moment pas de réponse positive.
   
 

Mise à jour : 20/05/2021


PAGE
PRÉCÉDENTE

SOMMET
DE LA PAGE
PAGE
SUIVANTE

 
RETOUR AU
PLAN DU SITE